Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 09:01

 

Après avoir épluché le cas des bestioles à plumes, planquées à la ferme d'Orwell,

venons-en à un personnage incontournable :

l'âne

 

 

Quelle différence entre l’âne de Bethléem et l’âne de Shrek ?

En quelques millénaires, ce genre animal s’est souvent fait remarquer.

Souvent odieux (comme l’âne Ubis ou l’âne Odin), parfois androgyne (voir l’âne Anna, ou l’âne Abel) et pervers (l’âne Al).

L’Histoire est parsemée de personnages divers : l’âne Boleyn, l’âne Ibal, parmi de nombreux ânes onymes.

Certains nous ont fait vibrer (rappelez-vous de Zid, âne) alors que d’autres ont pris la grosse tête (exemple l’âne Elka qui a semé l'âne Archie).

Le cinéma en a tenté quelques-uns : l’âne Brochet, l’âne Bancroft ou encore Jess, âne (mais absents du Seigneur des Anes Hauts).


Heureusement d’autres se sont consacrés à l’âne à Tommy et à la médecine, comme, au Maghreb, l’âne Al Gésik, pour résoudre les problèmes de l’âne Emmy ou de l’âne O’Rexism. Ceci par simple kinésithérapie (c’est bien connu : l’âne masse) ou par traitement médicamenteux (l’âne Husse aurait inventé le suppositoire ?)


Dans le domaine de la technique, je me dois de préciser que faire l’amalgame entre Harry, âne, et l’âne ASA relève de l’âne au Mali.


Mais l’âne-nonce nous prévient que le futur pourrait accoucher d’un élu : méfiance s’il s’agit de l’âne Akin !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by JoeY le Goret - dans Animal Farm
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de JoeY le Goret
  • Le blog de JoeY le Goret
  • : Tout est bon dans le cochon pour faire sourire.
  • Contact

Texte Libre

Rechercher